Vos soirées

Novembre 2017

Studio Hebertôt

Octobre 2017

Théâtre de l'Atelier 

Sept 2017

Musée des Arts Décoratifs 

Avril 2017 

Théâtre de l'Archipel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mars 2017 

Théâtre de Poche Montparnasse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février 2017 

Les Feux de la Rampe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier 2017 

Théâtre Michel 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Novembre 2016 

Rencontre littéraire 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Octobre 2016 

Théâtre de l'Atelier

 

 

 

 

 

 

 

Septembre 2016 

Studio des Champs Elysées

Avril 2016 

Studio Hebertôt

 Mars 2016 

Atelier Diamantaire

Février 2016 

Espace Pierre Cardin

Janvier 2016

Théâtre de l'Atelier 

Novembre 2015 

Théâtre de l'Atelier

Octobre 2015 

Ciné XIII

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Septembre 2015

Théâtre le Ranelagh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mai 2015 

Théâtre de l'atelier 

Avril 2015

Théâtre Antoine 

Mars 2015

Les coulisses du Moulin Rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février  2015 

La Pinacothèque de Paris

Novembre 2014

Théâtre les Bouffes Parisiens 

8 octobre 2014

CultureLLes 

fête ses 5 ans !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juin 2014

L'Européen

Avril 2014

Conférence /débat 

Jean-Michel Péchiné 

Mars 2014

Caveau

les Grains Nobles 

Février 2014 

Atelier Diamantaire

Janvier 2014 

Théâtre Ranelagh

Novembre 2013 

Jeu de Paume 

Octobre 2013

Théâtre Ranelagh

Septembre 2013

Chez Papa Jazz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juin 2013 

Théâtre des Mathurins 

Mai 2013

Cinémathèque Française 

Avril 2013

Théâtre Ranelagh 

Mars 2013

Théâtre Sarah Bernhard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février 2013

Projection Privée

Paris Story

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier 2013

Sapho

Marraine de CultureLLes

au Salon d'Anaïs

Novembre 2012

Théâtre le Lucernaire

Octobre

Manufacture des Abbesses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Septembre 2012

Rencontre littéraire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juin 2012

Théâtre de la ville

Mai 2012

Studio

des Champs Elysées

Avril 2012

Institut

du Monde Arabe

Mars 2012

Théâtre Ranelagh

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février 2012

Atelier Diamantaire

Janvier 2012

Jeu de Paume

Décembre 2011

Duc des Lombards

Novembre 2011

Petit Théâtre de Paris

Octobre 2011

Centre Pompidou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Septembre 2011

Théatre Montparnasse

Juin 2011

Canal St Martin

Mai 2011

Théâtre Dejazet

Avril 2011

Musée du Quai Branly

Mars 2011

Petit Montparnasse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Février 2011

Galerie des bibliothéques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Janvier 2011

Petit Théâtre de Paris

Decembre 2010

Maison de l'Aubrac

 

Décembre 2010

Soirée privée Galerie Celal

Octobre 2010

Théâtre Michel

Septembre 2010

Les Arts Décoratifs

Juin 2010

Théâtre du Ranelagh

Juin 2010

Galerie des Gobelins

Avril 2010

Théâtre Petit Montparnasse

Mars 2010

Nissim de Camondo

Février 2010 :

Théâtre de Poche Montparnasse

Janvier 2010

Le Musée du Vin

Novembre 2009 

Théâtre Petit Saint Martin 

Graphisme Agence Andrée Putman photographie Patrick Gries

Octobre 2009

Musée des Arts Décoratifs

 

Septembre 2009

Péniche le Métamorphosis

 

Juin 2009

Musée du Quai Branly

Avril 2009

Théâtre de Poche

Avril  2009

Musée Jacqumart André

Jeudi 27 novembre 2014, Dîner théâtre

 

 

 

 

 

 

 

le jeudi 27 novembre

 

POUR LA DERNIÈRE FOIS

SUR SCÈNE

Le QUATUOR Bouquet Final

 

Théâtre des Bouffes Parisiens

 

Rencontre avec Alain Sachs et les artistes après  le spectacle 

 

Le QUATUOR Bouquet Final

Jean-Claude CAMORS – Violon

Laurent VERCAMBRE – Violon

Pierre GANEM – Alto

Jean-Yves LACOMBE – Violoncelle

Mise en scène Alain Sachs

 

C’est bel et bien Le Quatuor qui a inventé Le Quatuor ! En créant sa propre légende, il a tracé une voie nouvelle dans l’humour musical qui, depuis, n’a jamais cessé de faire école.

Après 35 ans d’une exceptionnelle carrière, nos quatre mousquetaires ont décidé de remiser queues-de-pies et archets.

En quelques mots rapides, le parcours du Quatuor serait : une dizaine de créations originales, des milliers de représentations dans les plus beaux théâtres du monde entier, Trois Molières, une Victoire de la Musique et, par-dessus tout, le bonheur d’un public toujours plus fi dèle et

 

nombreux à manifester sa jubilation. Ce spectacle d’adieu, véritable bouquet fi nal, inclura les tableaux les plus savoureux, les séquences les plus émouvantes, les trouvailles les plus hilarantes qui ont fait la renommée du Quatuor. Toujours sous la houlette d’Alain Sachs, il s’agira d’un véritable spectacle et non pas d’une simple compilation rétrospective. Le répertoire de trente années de créations sera revisité avec l’ambition de l’interroger et de le réinventer à chaque instant pour en restituer le joyeux fourmillement.

 

Après le spectacle, nous poursuivrons notre soirée comme d’habitude autour d’un dîner gourmand

dans un restaurant à coté du théâtre

Pré réservation : contact@sortiesculturelles.com

 

News CultureLLes novembre.pdf
Document Adobe Acrobat 229.9 KB

Mercredi 8 octobre 2014, Anniversaire CultureLLes

Soirée Spéciale Anniversaire

 

CultureLLes fête ses 5 ans en présence de

 

SAPHO

marraine de CultureLLes 

 

Lecture rencontre et dédicace

 

Née à Marrakech, dans une famille judéo-marocaine, Sapho arrive à Paris à l’âge de dix-huit ans. Elle passe du théâtre à la chanson, mêlant la vitalité du rock aux influences berbères, orientales et africaines qu’elle porte en elle. Cette « chanteuse du monde », inclassable et polyglotte, se tourne aussi vers la littérature, offrant sa voix aux auteurs qui lui tiennent à coeur. La carrière qui l’entraîne aux quatre coins du monde ne l’empêche pas d’écrire des romans et des livres de poèmes. 

 

Blanc est publié en août 2014 aux Éditions Bruno Doucey.

 

Le mot de l’éditeur : 

 

« De Sapho, artiste singulière et plurielle, je connaissais la voix chaude et envoûtante, l’arc-en-ciel des musiques du monde, la « fureur rouge de juive arabe ». AvecBlanc, Sapho nous livre un seul et même poème, traversé de silence, troué de non-dit. Un texte dont le sens est caché, dissimulé comme un corps sous les draps. Des mots en dévoilent pourtant les contours : Blanc cherche les lieux de l’origine, il s’attache aux silences de la musique et de la page, convoque le vide empli d’incantations, invite le poète à réveiller la langue avec fracas. Blanc n’est ni l’absence de couleurs ni l’opposé de noir : parce qu’il est la synthèse des trois couleurs primaires, il assure à la femme arabe, juive et française qu’est Sapho que toute vie s’embellit du croisement des cultures et des langues. »

 

 

et de la compagnie

 CINQ DE CŒUR

Qui présentera exclusivement pour CultureLLes

la couturière de

« LE CONCERT SANS RETOUR »

 

 

Avec Pascale Costes, soprano ; Karine Serafin, soprano ; Sandrine Montcoudiol, alto ; Patrick Laviosa, ténor ; Xavier Margueritat, basse. Cinq chanteurs formés à l’école rigoureuse du classique, décident d’utiliser leurs voix de la manière la plus échevelée possible. Ils écrivent et interprètent des spectacles détonants, alliant virtuosité diabolique et comique irrésistible.

 

Grand Concert de Prestige ! Cinq de Coeur va chanter son fameux programme romantique allemand qui fait le délice des mélomanes de tous bords : Brahms, Schubert … ! Mais … Que se passe-t-il ? Des mains soudain incontrôlables, le baryton qui perd la tête, des réactions démesurées… Le plateau semble se fendre et se détacher du théâtre ; il dérive sur l’océan tel un iceberg qui, en fondant égraine les souvenirs des uns et des autres, leurs fantasmes inavoués et inavouables… Nos cinq acrobates de la voix, plébiscités pour leurs prestations irréprochables, se livrent alors à une exhibition dont ils perdent tout contrôle ! Dans une pluie d’images et de sons, Brahms bouscule Scorpions, Michel Jonasz se confronte au « Chanteur de Mexico », Schubert tutoie Mylène Farmer, Queen tient la dragée haute à Saint-Saëns… L’heure de vérité a sonné : qu’ont-ils en commun ? Pourquoi ce grand bellâtre, ce petit ahuri, cette amoureuse de la langue allemande, cette bretonne encombrante et cette petite rousse hypersensible chantent-ils ensemble.

Ce concert où l’humour le dispute à l’émotion sera-t-il sans retour ?

 

photos et livre d'or de la soirée 

 

 

News CultureLLes Octobre 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 531.2 KB

Jeudi 26 juin : Soirée Théâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jeudi 26 juin 

à 19h00

 

"Déshabillez Mots 2" 

à l'Européen

 

 

Rencontre / échanges avec Flore et Léonore 

après le spectacle

 

Après le succès du 1er opus de Déshabillez Mots en 2012, Flor & Léonore se glissent avec délice sous la peau de nouvelles créatures de la langue française.

En chair et en os, les Mots se livrent à des interviews sans concession.

Tour à tour, ils viennent dévoiler leurs sens cachés, ils s'expliquent, se défendent, s’amusent.

 

Dans cette toute nouvelle collection, vous rencontrerez en autres la Sérendipité, le Quiproquo, la Majuscule, le Rien, le Lâcher-Prise, l’Intuition, ou encore la Politesse !

 

La presse en parle


- Courrez sans faute les applaudir. Le spectacle s’envole vers les sphères de l’excellence - Pariscope
- Textes pleins de fantaisie, interprétation subtile - Télérama TT
- Une vraie pépite. Ecriture brillante et ciselée qui emmène avec bonheur le public dans les subtilités du langage. Il y a du Raymond Devos et du Raymond Queneau dans la plume et le brin de folie de ces deux comédiennes. - Le Monde
- Un strip texte des plus ingénieux.- Métro News
- Cette nouvelle mouture relève de la seule et entière performance théâtrale. - Culturebox.fr
- Du charme, du talent, de l’humour, des idées et un bien joli brin de plume. - Froggy’s delight

 

News CultureLLes Juin.pdf
Document Adobe Acrobat 387.4 KB

Jeudi 24 avril : conférence débat

 

 

 

 

 

 

Le Jeudi 24 avril 

à 19h00

 

Conférence proposée par Jean-Michel Péchiné

Journaliste au magazine Europe Echecs

Auteur Gallimard Découvertes "Les Echecs, Roi des Jeux Jeu des Rois"

 

« Echec au Roi : La Reine, splendide Amazone ! »

Conférence / débat suivie d’un dîner

 

De Shéhérazade à Simone de Beauvoir et Faye Dunaway, de Madonna à Carmen Kass et Gisèle Bündchen, joueuses et compétitrices, filles de leur temps !

Les seigneurs d'Occident avaient aimé ce jeu de guerre sans effusion de sang. Ils l'avaient hérité des Arabes, qui l'avaient eux-mêmes reçu des Perses.

Un Brahmane avait inventé les échecs en Inde il y a 15 siècles. A la fin du Moyen Âge, les gentes dames étaient des joueuses éclairées.

De la "Dame enragée" de la Renaissance métamorphosée sur l'échiquier en la pièce la plus puissante du jeu aux Suffragettes anglaises du 19e siècle organisant symboliquement le 1er tournoi international féminin : comme sur l'échiquier, la Dame a son mot à dire !

Jean-Michel Péchiné nous invite à un voyage sur l'échiquier allégorique du monde.

Qui sont les splendides amazones du 21e siècle ?

 

La conférence se déroulera dans un des salons privatifs

du restaurant La Crémaillére à Montmartre

15 place du tertre – 75018 Paris

Dans les années 1930 la crémaillère était le rendez-vous

de nombreux marginaux,de portraitistes, guitaristes chanteurs, de joueurs d’échecs et de cartes …

 

 

Vendredi 28 mars : Soirée dégustation

 

 

 

 

 

 

 

Le Vendredi 28 Mars

à 19h30

 

Initiation Dégustation

dans le caveau de Grains Nobles

 

Grains Nobles s’adresse à tous ceux qui rêvent d’un espace entièrement consacré au vin pour vivre pleinement leur passion. Une approche complète et originale du vin qui enchantera tous les amateurs avides d’expériences oenologiques hors du commun.

 

Situé dans le coeur historique de Paris, en plein centre du Quartier Latin, le nouveau caveau fait perdurer l’esprit qui anime Grains Nobles depuis 20 ans. Tout y est conçu et pensé pour la dégustation, depuis l’espace chaleureux du bar à vin jusqu’à l’ancienne cave du XIIIème siècle, théâtre de nos soirées, où dorment de magnifiques flacons...

Intimité, fraîcheur, convivialité : un îlot de sérénité qui appelle à la découverte et aux plaisirs de la dégustation !

 

Nos soirées sont animées par des journalistes et dégustateurs de renom, leurs connaissances, leur expertise, et le plaisir qu’ils ont à les faire partager, font de chaque soirée de dégustation un événement. En dégustant à leurs côtés, chacun se donne la chance de mieux comprendre toutes les subtilités du vin et progresser rapidement, pour devenir un amateur éclairé.

 

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »

 

Pré réservation par mail 

 

contact@sortiesculturelles.com

News CultureLLes 28 Mars.pdf
Document Adobe Acrobat 180.2 KB

Jeudi 27 février 2014: Visite atelier d'Artiste

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 27 février

à 19h30

 

Visite de l’atelier diamantaire

Eric Hamers

 

 

Meilleur ouvrier de France

Entreprise du patrimoine vivant

 

Il n’ouvre ses portes qu’aux journalistes et aux télévisions … Pour CultureLLes , il fait une exception, et  nous propose de le rencontrer dans son atelier pour nous livrer tous les secrets et petites anecdotes sur le diamant …

Tous les joailliers de la place Vendôme font appel à son savoir faire.

La taillerie de diamants Hamers perpétue, au coeur de Paris, la tradition de la taille de la plus précieuse des pierres. Eric Hamers, héritier d'une longue lignée de diamantaires, travaille aussi bien pour les particuliers que pour la haute joaillerie. Il a été récompensé par de nombreuses distinctions (MOF, EPV, Métier d'art rare).

Son arrière-grand-père, Adrianus Hamers, venu de Hollande en 1898, a formé le personnel de ce qui était alors, à Versailles, la plus importante taillerie de diamants de France. Appartenant à la société Asscher, elle employait plus de cent ouvriers diamantaires. En 1923, son grand-père, André Hamers, en prit la direction. La taillerie vit son activité réduite à sa plus simple expression à la suite de la crise de 1930, ne conservant que deux ouvriers, Michel Cotin et lui-même. Ils écrivirent certaines des plus belles pages de l'artisanat français….

 

Livre d'or de la soirée

News CultureLLes Février.pdf
Document Adobe Acrobat 385.3 KB

Mardi 28 janvier 2014 : Soirée théâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mardi 28 Janvier 

à 19h30

"Sarah Bernhardt, toujours !" 

théâtre Le Ranelagh

 

 

 Soirée exceptionnelle au théâtre !

Toutes l'équipe sera déguisée et les spectateurs sont invités à venir costumés ! 

 

Dress code : année 1900 

 

Une coupe de champagne offerte à toutes celles qui jouent le jeu ..

 

Rencontre avec Véronique Fourcaud après le spectacle

 

Monstre sacré du théâtre, Sarah Bernhardt fut autant célèbre pour ses grandes interprétations que pour sa vie hors de scène. Personnage mythique et extravagant, nous la découvrons dans les coulisses, se préparant à jouer Phèdre. Dans ce spectacle adapté de ses mémoires,  l’actrice légendaire se raconte…

 

« Je me suis donc plongé dans l’univers de ce personnage fascinant en partant de son autobiographie, intitulée  « Ma Double Vie », pour retracer son parcours, à partir de ses propres mots. J’ai volontairement choisi certains moments clés de sa vie souvent touchants, extravagants ou insolites…Au sommet de sa carrière, star avant l’heure, ambassadrice de la culture française à l’étranger, Sarah Bernhardt nous accueille dans sa loge. Elle va jouer Phèdre, et tout en se préparant pour ce rôle majeur, elle se raconte au public invité dans cet espace privilégié à entendre les souvenirs de la comédienne. Elle ne s’attarde pas sur les blessures de son enfance, l’abandon dont elle a été victime ou sa santé fragile, mais insiste sur les moments décisifs de sa vie d’artiste : le conseil de famille qui décide de son avenir, les premiers échecs suivis par de grands triomphes, ses démêlés avec la presse, son goût pour l’aventure et les voyages, sa vie de mère et de femme d’affaire, son intime expérience de la scène » Nicolas Laugero-Lasserre 

 

LA PRESSE EN PARLE : "Avec une grâce et une élégance qui nous emportent, Véronique Fourcaud, comme sortie d’un tableau, nous restitue avec intériorité les ombres et lumières de cette destinée. Un défi que relève avec brio la mise en scène de Nicolas Laugero-Lasserre." : P Magazine

 

Livre d'or de la soirée

 

News CultureLLes 28 janvier.pdf
Document Adobe Acrobat 269.1 KB

Mardi 26 novembre: Soirée Expo

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le mardi 26 novembre

à 19h00

Erwin Blumenfeld 

au Jeu de Paume 

 

 

Audrey Hepburn - New York, années 1950 

Épreuve gélatino-argentique, tirage d’époque. Collection particulière, Suisse.
© The Estate of Erwin Blumenfeld

 

La vie et l’œuvre d’Erwin Blumenfeld épousent de façon étonnante le contexte sociopolitique de l’évolution artistique de l’entre-deux-guerres, tout en mettant en lumière les conséquences individuelles de l’émigration. Consacrée aux multiples facettes de l’œuvre d’Erwin Blumenfeld, cette exposition rassemble au travers de plus de 300 œuvres et documents, depuis la fin des années 1910 jusqu’aux années 1960, les différents arts visuels pratiqués par l’artiste tout au long de sa vie : dessins, photographies, montages et collages.

 

Erwin Blumenfeld, est considéré comme l'un des photographes les plus influents du XXe siècle. Un expérimentateur et innovateur.

 

Qu’il se consacre d’abord au portrait, puis au nu lorsqu’il vit à Paris ou, plus tard, dans son œuvre de photographe de mode à New York, Erwin Blumenfeld cherche à faire apparaître la nature inconnue et cachée de ses sujets. L’objet de sa quête n’est pas le réalisme, mais le mystère de la réalité.

 

 

photo à gauche

Voile mouillé - Paris, 1937

Épreuve gélatino-argentique, tirage d’époque.

Collection particulière, Suisse.
© The Estate of Erwin Blumenfeld

 

Livre d'or de la soirée

News CultureLLes nov 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 397.0 KB

Jeudi 31 octobre : Soirée théâtre

 

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 31 octobre 

à 20h30

La Religieuse

Théâtre Ranelagh 

 

 

 

Mise en scène Nicolas VAUDE

Adaptation Christelle REBOUL et Marie-Laurence TARTAS

Avec

Christelle REBOUL - Suzanne Simonin - Marie-Laurence TARTAS - La Mère, La Supérieure Sainte-Christine, Madame X - Frédéric ANDRAU - L’Avocat M.Manouri, Le Père, Le Grand Vicaire - Christine PLUBEAU ou Isabelle SAINT-YVES - Viole de Gambe

 

 

Le Théâtre Ranelagh

et la Compagnie Nicolas Vaude présentent dans le cadre du Festival Diderot

 

Diderot signe avec La Religieuse un roman au vitriol dénonçant les convenances bourgeoises et les règles monastiques de son époque. Ce spectacle fort nous invite à une réflexion sur la liberté, la justice et la condition de la femme.

 

 

LA PRESSE EN PARLE
LE FIGARO : Christelle Reboul est absolument bouleversante en Suzanne Simonin. Elle est dans un jeu aussi pur que le cœur de la jeune fille / jeune femme et ses camarades sont remarquables.

 

News CultureLLes Oct 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 369.9 KB

Jeudi 26 septembre: Soirée Jazz

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 26 septembre

à 19h30

Chez Papa Jazz 

 

 

Descendez jusqu’au N°3 : Vous êtes au restaurant « Jazz Café Chez Papa », en plein cœur de Saint Germain des Près.

Poussez la lourde porte en bois : Vous êtes en plein cœur de New York, dans un loft aux murs griffés de centaines de signatures de gens célèbres ou inconnus, de gens de passage ou d’habitués.

Des graffitis tracés au couteau dans la chair des murs. Donnez-vous la peine d’entrer, vous êtes chez vous : Il y a toujours une jolie table dressée de bleu qui vous attend.

Le soir, « Chez Papa » c’est une autre histoire : les vieux démons se réveillent…

Dès 21h le jazz s’ajoute à la carte avec un grand choix de duos piano-basse que viennent pimenter des musiciens de passage, chanteuse, flûtiste ou saxophoniste de renom….

Et comme il n’y a pas d’heure pour les noctambules, c’est souvent à l’aube que se referme la lourde porte du 3 rue Saint-Benoît. Avec le « Jazz Café Chez Papa », le cercle des jazzmen est loin d’être disparu !

 

 

Livre d'or de la soirée

 

 

Jeudi 27 juin : Soirée Dîner/théâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 27 Juin

à 18h30

Ninon

Lenclos ou la liberté  

Théâtre des Mathurins

Petite Salle

 

Texte de : Hippolyte Wouters

Avec : Cyrielle Clair - Pauline Macia - Sylvain Clama - Sacha Petronijevic

 

Ninon de Lenclos, surnommée "Notre Dame des Amours", écrit dans une lettre au Marquis de Sévigné : "L'amour est la pièce du monde où les actes sont les plus courts et les entractes les plus longs !"

" Ninon de Lenclos, l'héroïne de la pièce est une femme de plaisir. Françoise d'Aubigné, devenue Madame de Maintenon, est une femme de pouvoir.

Elles ont toutes deux pleinement réalisé les ambitions que leur proposait leur caractère.

Chacune fut respectable et respectée. L'une mit son intelligence au service de son coeur, l'autre son coeur au service de son intelligence. L'avantage de la première est d'y être arrivée en s'offrant le luxe d'être simplement ce qu'elle était et d'avoir fait vivre en harmonie les élans de son corps et les exigences de son esprit." 

 

  Après le spectacle :

rencontre et échange avec Cyrielle Clair

 

Livre d'or de la soirée

 

Jeudi 30 Mai : Visite Guidée Expo

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jeudi 30 Mai

à 19h30

Le monde Enchanté de

Jacques Demy

 

 

Cinémathèque Française

51 rue de Bercy  - 75012 Paris - Métro Bercy

 

Conçue par La Cinémathèque française et présentée au printemps 2013, l’exposition Jacques Demy fera rimer ses extraits de films avec des photographies, peintures, dessins ou sculptures créés par l'artiste lui-même et par des artistes dont le réalisateur a revendiqué l’influence (Jean Cocteau, David Hockney, Alexander Calder, Raoul Dufy, Niki de Saint-Phalle).

 

A la fois spectaculaire et intime, l’exposition nous plongera dans un univers coloré et musical !

 

Une exposition riche en inédits

 

L'œuvre cinématographique de Jacques Demy dessine un monde. Un monde de villes portuaires (Nantes, Nice, Cherbourg, Rochefort, Los Angeles, Marseille), traversé de chassés-croisés amoureux, où l'imaginaire a toujours raison de l'impossible.

 

Dix-huit films que le cinéaste désirait tous « liés les uns aux autres ». Comédie humaine pop, hantée d'une pléiade de personnages en-chantés, à la sensualité chromatique explosive, qui apparaissent dans le champ avec une précision méticuleuse, pris dans le filet géométrique d'une mise en scène au cordeau qui fait de Demy (1931- 1990) un des plus grands perfectionnistes du cinéma français. Et un des seuls à avoir interrogé le devenir musical du septième art.

 

L'œuvre de Demy outrepasse la seule histoire du cinéma pour s'inscrire dans celle de l'art du XXe siècle. Pour prouver ce postulat esthétique, l'exposition, construite de manière chronologique, confronte les films avec des œuvres originales d'artistes dont Demy a explicitement revendiqué l'influence : Raoul Dufy dont l'aquarelle La Baie des Anges inspirera le film éponyme de Demy, David Hockney pour sa représentation lumineuse de la Californie ou Leonor Fini pressentie pour créer les costumes fabuleux de Peau d'âne.

 

Livre d'or de la soirée

 

Jeudi 25 Avril : Soirée Dîner/théâtre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colorature

Mrs JENKINS ET SON PIANISTE

Théâtre Le Ranelagh

 

 

Mise en scène : Agnès BOURY

Avec Agnès BOVE et Grégori BAQUET

 

                               Après le spectacle rencontre                                  avec Agnes Bove et Grégori Baquet 

 

Je vous propose pour notre soirée du mois d’avril d’essayer de percer le mystère de la «légende Jenkins».

 

New York, 1964. Au piano d’un club de jazz en vogue, Cosme Mac Moon, pris de nostalgie, évoque les douze années de sa singulière collaboration avec la cantatrice Florence Foster Jenkins. 

 

Riche héritière américaine dans les années 30, Florence Foster Jenkins se pique d’art lyrique, s’improvise soprano colorature et inflige aux plus fameux airs un traitement redoutable par sa fausseté et ses fantaisies rythmiques. Elle devient pourtant incroyablement populaire au fil de récitals et d’enregistrements improbables. 

 

De leur rencontre au dernier concert à Carnegie Hall, Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste nous invite à partager le destin à la fois hilarant et bouleversant de deux personnages hors du commun.

 

LA PRESSE EN PARLE

FIGAROSCOPE : Coup de coeur ♥♥♥ Merveilleux bijou de théâtre musical

LE POINT : Des cascades de rire ! Gilles Costaz

LE PARISIEN : On a retrouvé la Castafiore !

L’EXPRESS : Un pur amour de l’Art

LE FIGARO : Naturellement craquant

PARISCOPE : A ne pas manquer !

 

Livre d'or de la soirée

 

 

Samedi 30 mars : Soirée Dîner/concert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mariza en concert

 

 

 

Théâtre Sarah Bernhard

Goussainville

 

Mariza, on la nomme la diva Do Fado!

C’est un vrai grand « coup de cœur « que j’ai eu … un genre d’émotion assez rare qui vous emporte …et quand ça vous arrive, vous n’avez qu’une envie … c’est de la partager avec vos amies.

 

Plus de 30 disques de platine en neuf ans de carrière à peine …

2 nominations pour les Grammys et d’importants prix comme le MIDEM European Border Breaker Award ou le BBC Award pour Meilleure Artiste Européenne de World Music.

 

Ses concerts affichent complets dans les plus prestigieuses salles de spectacle des cinq continents – de l’Opéra de Sydney au Royal Albert Hall à Londres en passant par le Carnegie Hall à New York.

 

"D’où peuvent bien venir les effluves du fado de Mariza ? Ce fado sombre et beau, porté à bout de voix par cette ambassadrice atypique d’une musique aux langueurs mélancoliques qui sait prendre ses distances avec la tradition sans jamais la renier..."

 

 

Un extrait d’un de ses concerts à découvrir

 

 

Livre d'or de la soirée

 

 

 

Jeudi 28 février 2013: rencontre avec Nelly Kaplan

 

 

 

 

 

 Projection privée de

LA FIANCEE DU PIRATE

 Paris Story

 

 Après la projection

                     rencontre avec Nelly Kaplan

 

La Fiancée du Pirate

avec Bernadette Lafont,

Georges Geret, Michel Constatntin…

Scénario original de Nelly Kaplan et de Claude Makovski

 

Pour notre soirée de Février..au programme,  une fantaisie pleine d’entrain libertaire ! et une rencontre avec une grande dame du cinéma Français : scénariste, réalisatrice, écrivain et poète ..

 

Venues de nulle part, sans papiers et sans argent, Marie et sa mère vivent à Tellier. Main-d’œuvre idéale pour des travaux mal payés, elles occupent un cabanon prêté par une fermière voisine, Irène, qui exige d’elles, en retour, des corvées de servantes. Au décès de sa mère, Marie se trouve seule face aux notables du hameau pour des querelles d’argent. Bravant le risque de se mettre à dos les habitants, elle use alors de ses charmes pour échafauder un stratagème vengeur…

 

La Fiancée du Pirate embrasse les individus, bien sûr, mais aussi le système consumériste avec ses classes, ses riches et ses pauvres : Marie s'enrichit sur les riches notables en exploitant leurs faiblesses morales, mais capitalisera son argent dans des objets qui ne lui apporteront rien (comme un téléphone sans ligne ouverte au préalable)... elle accumule des biens qui lui sont inutiles et qui pourtant attisent une certaine convoitise. La place, le rôle et le but de chacun dans la société, voilà la queue du mickey dans cette fantaisie insolente de Nelly Kaplan...

 

Nelly Kaplan réalise avec son premier long métrage un coup de maître, véritable coup de tonnerre dans le cinéma français de l’époque. …

 

Salle « Paris Story »

11 Bis Rue Scribe  75009 Paris – Métro Havre Caumartin ou Chaussée d’Antin ou Opéra

 

Livre d'or de la soirée

 

Mercredi 30 janvier 2013: Sapho, marraine de CultureLLes

  

  

  

  

 

      

 

  Sapho


au "Salon d'Anaïs",

 

pour une soirée d'exception


     Lecture musicale de Muleta

 

Sapho nous propose une lecture musicale de son dernier recueil accompagnée à la guitare flamenca de Vicente Almaraz.

   

Ce 30 janvier 2013 restera une date fétiche :  avec comme invitée, Sapho, marraine de CultureLLes.

 

Chanteuse, poétesse, artiste peintre, dessinatrice, comédienne,  romancière et … femme cosmopolite Sapho nous convie a un voyage métissé de toutes les cultures qu'elle embrasse. La voix et la personnalité de celle qu'on nomme "chanteuse du monde" ont un pouvoir envoûtant.

 

Sapho me fait l'amitié de soutenir la démarche de CultureLLes. Aussi, pour fêter cette initiative, qui me touche tout particulièrement, elle nous a invité à sa lecture musicale dans le "Salon d'Anaïs".

 

Dans le cadre très intime de cet hôtel particulier niché au cœur du 17 ème arr, Anaïs organise chaque mois des rendez-vous littéraires autour d’invités prestigieux.  Ce sera là, dans ce bel écrin, que se déroule notre première soirée de la saison CultureLLes 2013.

 

Après le spectacle,

                     rencontre avec Sapho    

 

 Muleta

Poème - performance créé au Festival des voix vives de la Méditerranée, à Sète en Juillet 2010 avec la guitare flamenca de Vicente Almaraz et à la mise en espace Charles Gonzalès.

 

Comme son nom l’indique, c’est un poème où il est question de tauromachie, mais d’une tauromachie singulière, une tauromachie maritime.

Le poème veut toréer la mer. Ce mouvement de la Muleta rouge sur le brise-lame au milieu de la mer, c’est un gouvernail imaginaire que les mots tentent de tisser pour naviguer sur la vie cruelle et magnifique.

Au cœur d’une lutte inégale, - la vie perdante -, la langue contemporaine convoque un souffle, tragique, épique.

 

Les questions du combat, de la langue, de la figure de l’étranger traversent le poème émaillé de trois chansons inédites...

Le poème « Muleta » aux éditions de la Différence.

 

Avec le privilège d'une lecture poétique de l'auteur en personne, profiter de la rencontre des genres, se laisser imprégner de mots, des notes musicales et se laisser envoûter par la voix de Sapho, voix qui sait si bien jouer des nuances...

 

Livre d'or de la soirée

 

Jeudi 22 novembre 2012: théâtre

 

 

 

 

 

"Ma Sagan"

Théâtre le Lucernaire

 

Après le spectacle,

rencontre avec Prune Litchlé

 

 

Auteur : Françoise Sagan

Adaptatrice Prune Lichtlé
Mise en scène : Michel Albertini
Avec : Prune Lichtlé

 

On connaît tout de la vie publique de Françoise Sagan mais qu’en est-il de sa vie intérieure ?

Par un montage habile de textes de Françoise Sagan, Prune Lichtlé nous fait revivre « La Sagan » que l’on aime par ses pensées sensibles, drôles et tellement lucides.

 

Ses réflexions font résonances dans la vie intime de chacun et leur permet de prendre du temps pour penser tout seul à leur propre existence. Sans jamais chercher à lui ressembler, Prune Lichtlé nous fait entrer dans le monde de la romancière, libre, tendre et généreuse.

 

Son esprit et son mode de vie n’ont pas prit une ride et nous rappellent comme il est important de vivre comme on l’entend, sans juger et sans peur du ridicule. Un spectacle attachant qui réfléchit à la vie. 

 

Livre d'or de la soirée

 

Jeudi 25 octobre: théâtre

 

 

 

 

 

  "Voyage, Voyages… "

Théâtre La Manufacture des Abbesses 

 

Et rencontre avec

Fred Bianconi et Panchika Vélez

après le spectacle

 

D’après le roman de LAURENT GRAFF (éditions le dilettante)

Adaptation Fred Bianconi

Mise en scène

PANCHIKA VELEZ assistée de Julien Reynaert

Avec

FRED BIANCONI

 

Partir... Partir loin… Pour toujours.

Patrick ne pense qu’à ça.

Alors il cogite, médite, prépare tout : une valise neuve à roulettes, un couteau de survie, tous les vaccins pour toutes les maladies sur tous les continents.

Autour de lui le monde s’agite, sa maîtresse thaïlandaise, Saranya Rattanasrisakulchaï épouse Leblond ; son voisin marseillais, Pascal ; Monsieur Martinez, le directeur du Casino où il est croupier…

Mais Patrick piétine dans son studio, tremble un peu au bout du plongeoir.

Va-t-il sauter dans l’inconnu... Se risquer enfin ?

 

Livre d'or de la soirée

 

 

 

Jeudi 27 septembre 2012 : Rencontre littéraire

 

 

 

 

 

 

 

  Rencontre Littéraire

 à la Maison Courrèges

Jean Noël Liaut

Écrivain, traducteur, biographe et journaliste

 

Nous avons eu le plaisir de nous retrouver pour cette première soirée de la rentrée, à la Maison Courrèges. Interviewé par le journaliste Frédéric Maurice, Jean Noël Liaut nous a convié à un échange chaleureux autour de ces 4 femmes aux personnalités audacieuses. La Grande cinéaste Nelly Kaplan, à qui l'on doit l'inoubliable film "La Fiancée du Pirate" nous a fait le grand honneur de sa présence.

 

"Karen Blixen était danoise, fermière, écrivain et le film 'Out of Africa' ne donne qu'une idée partielle de la richesse et de la complexité de sa trajectoire africaine.

Natalie Paley était russe, princesse et muse. Grand amour de Jean Cocteau, elle devint une icône de la mode avant de tourner des films sous la direction de grands cinéastes Madeleine Castaing était française, mécène et décoratrice. Son nom restera à jamais associé au Paris des peintres de Montparnasse et de la bohème chic de Saint-Germain-des-Prés.

Quant à Toto Koopman, hollandaise d'origine javanaise, elle fut le premier mannequin métis à devenir célèbre, une espionne déportée pour faits de Résistance et une archéologue qui "codirigea" l'une des galeries les plus singulières de l'après-guerre.

 

Ce quatuor cosmopolite m'a permis de revisiter un certain XXe siècle, qui commence avec les Ballets Russes et s'achève avec Andy Warhol.

Il inclue la révolution bolchevique, la colonisation, les camps de concentration mais aussi les grandes heures du monde de l'art, de la littérature et de la haute couture. .. »

Jean-Noël Liaut 

 

Livre d'or de la soirée

 

Jeudi 28 juin 2012: Spectacle

 

 

 

 

 

              Savion Glover

SoLo IN TIME (2011) création

Première en Europe

 Théâtre de la Ville

 

Et rencontre avec

Savion Glover après le spectacle

 

RYTHMES PURS


Anomalie ou rareté, il n’y a qu’un Savion Glover. Danseur de claquettes et chorégraphe, grandi sous les sunlights de Broadway – il y démarre en 1982, à l’âge de 9 ans, dans la comédie musicale The Tap Dance Kid –, Savion Glover a donné ses lettres de noblesse au tap-dancing dans la lignée des figures légendaires comme celles des Nicolas Brothers. Mais encore, il a su lui donner une urgence contemporaine. Après Bare Soundz, manifeste de percussions dansées, présenté en 2010 au Théâtre de la Ville, il revient à la charge et double la mise avec SoLo iN TiME. Il y rapproche avec justesse les claquettes et le flamenco dont le zapateado (claquements des pieds) fait crépiter une gamme sonore toute en nuances. Épaulé par son complice Marshall Davis Jr., une chanteuse et percussionniste flamenco-pop, ainsi que par deux autres musiciens, Savion Glover croise le fer dans tous les sens du terme et invente un nouvel homme-orchestre nommé danseur. Il signe aussi en douze tableaux, un hommage à la virtuosité. Pure excitation de la découverte et du risque, pure jouissance aussi.

 

Livre d'or de la soirée

  

News CultureLLes Juin.pdf
Document Adobe Acrobat 222.7 KB

Jeudi 24 Mai 2012 : Théâtre

 

 

 

 

 

 

 

 "Déshabillez mots"

      Studio des Champs Elysées

 

Et rencontre avec

Léonore Chaix et Flore Lurienne

après le spectacle 

 

De Léonore Chaix et Flore Lurienne
Mise en scène Marina Tomé
Avec Léonore Chaix et Flore Lurienne

 

Un "strip texte" mené avec élégance et fantaisie par un duo d’obsédées textuelles !
Le Studio des Champs-Élysées présente ce spectacle à la croisée des genres : Radio, Cabaret-Dictionnaire, Duo de choc...
Drôlerie, irrévérence et glamour sont au rendez-vous.
Une journaliste convoque avec malice les Mots pour les faire s’exprimer.
Tour à tour, en chair et en os, les Mots viennent se prêter au jeu d’un strip texte jubilatoire.

 

Ce qu'en dit la presse :

"C’est ludique, désopilant, étonnamment pertinent. Et franchement original."
Télérama - TTT

"Adorable strip-tease d’intelligence... Truculent... Interprétation parfaite... À ne pas manquer !"
Pariscope

"Spectacle jubilatoire, fidèle au modèle radiophonique. A découvrir sans faute d'orthographe."
Version Femina

"Elles créent un univers désopilant. Un petit bijou."
Le Point

"Fines mouches, Léonore Chaix et Flor Lurienne sont aussi de fines bouches qui rendent les mots délectables, les habillant d'élégance et de drôlerie. Elles leur prêtent vie, les auscultent, les portraiturent en actrices autant qu’en philologues, en humoristes autant qu’en dramaturges."
Le Monde

"Chaque entretien se transforme ainsi en petite épopée burlesque ou en sketch oulipien. Une œuvre de salut public, plaisir rare qu’il est impératif de partager !"
A Nous Paris 

 

Dîner au "Bar du théâtre" 44 rue Jean Goujon 75008 PARIS : très bon accueil et très bonne cuisine  

 

Livre d'or de la soirée

 
News CultureLLes Mai Comédie des Champs
Document Adobe Acrobat 227.5 KB

Vendrdi 13 avril 2012 : Expo

   

 

 

 

 

 

  "Le Corps Découvert"

 Institut du Monde Arabe

 

 

 

Pour notre soirée du mois d'avril CultureLLes a proposé de découvrir une grande exposition d’art moderne et contemporain sur le thème de la représentation du corps et du nu dans les arts visuels arabes.

 

La représentation du corps dans les arts visuels arabes constitue une matière jusqu’ici ignorée, une sorte de terra incognita pour le moins inexplorée.

 

On aurait ainsi pu s’attendre à ce que ces représentations n’existent pratiquement pas dans la peinture arabe ; or, à travers le corps, c’est tout un pan méconnu d’une riche iconographie qui vient à se découvrir.

 

Une conférencière nous a apporté  tout au long de notre visite un éclairage intérressant sur cette expo pleine de surprises

 

Après notre visite, la soirée s'est poursuivie au Café literraire de l'IMA  autour d'un dîner gourmand et convivial.

Merci à Monsieur Bonnard pour son accueil très chaleureux.

 

Livre d'or de la soirée

 

News CultureLLes Avril IMA .pdf
Document Adobe Acrobat 199.2 KB

Jeudi 29 mars 2012 : Théâtre

 

 

 

 

 

"l’Affaire Dussaert"

Théâtre Ranelagh

  Soirée suivie d’un Cocktail dînatoire

et rencontre avec Jacques Mougenot

 

 

 

Qui se souvient de l’Affaire Dussaert qui jeta un pavé dans la mare déjà trouble du monde de l’art contemporain en 1991, alors que les médias étaient accaparés par la Guerre du Golfe ?

 

Sous la forme d’une conférence théâtre entre satire et comédie, Jacques Mougenot nous en explique les arcanes et nous instruit en nous amusant car l’histoire de Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80, et l’affaire que suscita la vente publique de sa dernière œuvre, sont l’occasion pour l’auteur acteur de répondre avec humour, pertinence et impertinence, à toutes les questions que se pose aujourd’hui le profane en face de l’œuvre d’art contemporain.

 

Jubilatoire, salubre et culturellemen

 

Livre d'or de la soirée

News CultureLLes Mars L'Affaire Dussaert
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Jeudi 23 février 2012 : Visite Atelier

 

 

 

  

  Visite d'un atelier diamantaire 

et rencontre avec

 Eric Hamer  

Meilleur ouvrier de France

Entreprise du patrimoine vivant

 

 

Il n’ouvre ses portes qu’aux journalistes et aux télévisions …

Pour CultureLLes , il a fait une exception, et nous a proposé de le rencontrer dans son atelier pour nous livrer tous les secrets et petites anecdotes sur le diamant

 

Tous les joailliers de la place Vendôme font appel à son savoir faire

 

La taillerie de diamants Hamers perpétue, au coeur de Paris, la tradition de la taille de la plus précieuse des pierres. Eric Hamers, héritier d'une longue lignée de diamantaires, travaille aussi bien pour les particuliers que pour la haute joaillerie. Il a été récompensé par de nombreuses distinctions (MOF, EPV, Métier d'art rare).

 

Son arrière-grand-père, Adrianus Hamers, venu de Hollande en 1898, a formé le personnel de ce qui était alors, à Versailles, la plus importante taillerie de diamants de France. Appartenant à la société Asscher, elle employait plus de cent ouvriers diamantaires.

 

 En 1923, son grand-père, André Hamers, en prit la direction. La taillerie vit son activité réduite à sa plus simple expression à la suite de la crise de 1930, ne conservant que deux ouvriers, Michel Cotin et lui-même. Ils écrivirent certaines des plus belles pages de l'artisanat français….

 

Après la visite nous avons pu poursuivre notre soirée autour d'un dîner gourmand au restaurant le  Folie's Café

 

Livre d'or de la soirée

News CultureLLes Février.pdf
Document Adobe Acrobat 381.6 KB

Le 31 janvier 2012 : expo

 

 

 

 

   "Diane Arbus"

au Jeu de Paume

Visite guidée avec conférenciére

 

 

 

Cette soirée nous a permi de découvrir ou redécouvrir une photographe qui a révolutionné l’art de la photographierbus (New York, 1923-1971)

 

L’audace de sa thématique, aussi bien que son approche photographique ont donné naissance à une œuvre souvent choquante par sa pureté, par cette inébranlable célébration des choses telles qu’elles sont. Par son talent à rendre étrange ce que nous considérons comme extrêmement familier, mais aussi à dévoiler le familier à l’intérieur de l’exotique, la photographe ouvre de nouvelles perspectives à la compréhension que nous avons de nous-mêmes.

 

Livre d'or de la soirée

 

News CultureLLes Janvier Diane Arbus.pdf
Document Adobe Acrobat 276.4 KB